crédit: Michael Guitard-Dubuc

Quelle est la situation des boutiques de vêtements rock et métal au Québec?

Plusieurs entreprises spécialisées dans la vente de vêtements, comme Ernest et Aldo, sont en difficulté financière au Québec. Qu’en est-il avec les boutiques de vêtements rock et métal? Jusqu’à présent, un des plus gros d’entre eux,situé à Montréal, et qui ne veut pas être mentionné pour des raisons judiciaires a décidé de ne pas rouvrir ses portes et de se concentrer sur le commerce en ligne. Il reste encore quelques concurrents qui ont décidé de garder leurs portes ouvertes comme la boutique Le Rock situé à Sherbrooke. Tania Camden, la gérante, précise que la boutique a l’intention de garder ses portes ouvertes. « Le monde aime mieux toucher aux affaires et de l’essayer. Il y a cet aspect-là, c’est comme un livre » (Échange téléphonique, le 22 septembre 2020). Le magasin fait un peu de commerce en ligne via leur site, mais il ne vend pas seulement des chandails. La boutique est surtout reconnue pour les produits de vapotage.

crédit: lerock.net

Le tourisme a-t-il une importance dans la survie de ce type de magasin?

Dans ce temps de pandémie, le tourisme au Québec a déjà connu de meilleur jours et cela n’aide pas les ventes dans les magasins. Du côté de la boutique Le Rock à Sherbrooke, le tourisme n’est pas ce qui garde en vie la section souvenir où sont situés les chandails de groupe. La situation était l’inverse pour une boutique située sur le boulevard St-Laurent à Montréal. « Le fait de ne pas savoir ce qui arrivera fut un énorme stress…  Devrons-nous fermer encore face à une 2ième, 3ième vagues?  Aurons-nous des clients durant l’été sans touristes et surtout, sans aucun spectacle… », indique le propriétaire de la boutique en question (Échange de courriel, le 21 septembre 2020). Donc, oui le tourisme est un enjeu important pour ce type de boutique mais, elle n’assure pas la survie de ceux-ci et ils peuvent s’en sortir.

crédit: Mario Beauregard/agence QMI

Quelle est l’importance d’avoir une boutique de chandail métal pour les métalleux?

Les amateurs de musique rock, métal et punk portent souvent des chandails ou des vestes personnalisées avec des écussons de leurs groupes préférés. Ils les portent en concert mais aussi dans la vie de tous les jours. Alors, il est nécessaire qu’il ait un endroit où pouvoir acheter des chandails de groupe. Est-il nécessaire que ça soit une boutique physique? La réponse des consommateurs est assez surprenante. Pascal Doyon, amateur de musique métal, veut que son argent aille dans les poches de ses groupes préférés, alors il achète directement d’eux. « J’achète la très grande majorité dans les shows directement. Je ne sais pas comment fonctionne les magasins physiques exactement; est-ce qu’ils achètent les t-shirts aux bands pour les vendre après ici? Si oui, ça me convient, comme ça tu as accès à des t-shirts que tu n’aurais pas normalement ou que tu devrais payer du shipping pour l’avoir, et l’artiste reçoit sa part. Mais ma préoccupation c’est qu’ils font des copies des t-shirts et que l’artiste ne reçoit rien » (Commentaire sur les réseaux sociaux dans une publication, le 22 septembre 2020). Les magasins de vêtements rock, métal et punk sont intéressants pour les consommateurs mais on voit qu’ils utilisent d’autres alternatives.

crédit: Ches Christian

Le commerce en ligne est-il plus fort?

La vente en ligne possède plusieurs avantages et devient de plus en plus attirant pour une entreprise qui vend des vêtements. L’achat en ligne est souvent la meilleure option pour les amateurs de musique rock et métal selon Carl Forgues, consommateur de marchandises de ce style de musique : « La boutique physique aura une marchandise générale. Le puriste qui veut quelque chose de très précis ou d’exclusif ne réussira peut-être pas à trouver. Par exemple, un t-shirt de Judas Priest, facile à trouver mais un t-shirt de la tournée Defenders of the faith portion européenne, pas sûr. Autre exemple : un t-shirt de Metallica, facile à trouver. Un t-shirt de When the empire falls oublie ça » (commentaire sur les réseaux sociaux dans une publication, le 22 septembre 2020). Alors, le grand avantage du commerce en ligne c’est que le consommateur peut acheter un chandail qu’il ne trouvera jamais en magasin. Aussi, les amateurs de musique rock et métal veulent encourager leur groupe et vont avoir tendance à commander directement vers le site de celui-ci. Comme ça, ils sont certains que c’est de la marchandise officielle et que l’argent va au groupe.

crédit: Ross Halfin

La fermeture d’un magasin important créera-t-il une vague de fermetures?

Avec la fermeture d’un des plus gros magasins de marchandises rock et métal au Canada, cela peut être une source d’inquiétude pour d’autres magasins de ce genre. À la boutique Le Rock, Tania explique que c’est plutôt un problème de fournisseur qui pourrait causer la baisse des ventes de chandails de groupe : « J’ai eu un appel d’où je commandais mes t-shirts disant qu’ils allaient terminer ce qu’ils avaient. De plus en plus, plus qu’on perd nos fournisseurs, plus qui faut qu’on se retourne à autre chose » (échange téléphonique le 22 septembre 2020). Elle explique aussi que la fermeture du magasin Le Labyrinthe, un magasin à Montréal reconnu pour sa grande sélection de chandails, il y a quelques années lui avait fait mal puisqu’il y avait moins de fournisseurs donc, moins de marchandises. Alors, il n’y aura peut-être pas une vague de fermeture mais plutôt moins de marchandises dans les boutiques de vêtements rock et métal.

crédit: Page Facebook Labyrinthe rock

Les métalleux gardent-t-ils les boutiques de marchandises métal en vie ?

« La musique ça va toujours rester la musique. Les fans veulent avoir des beaux t-shirts et être fier de les porter. », explique Tania. Les amateurs de musique métal tiennent à leur chandail de groupe et c’est même important pour eux. « C’est un sens d’appartenance qui dit : « Je suis un métalleux », explique Carl Forgues. Avec cette façon de s’habiller, deux métalleux peuvent se voir dans une foule et même sans communication, ils ont un lien instantané ». Avec Montréal comme capital de la musique métal, les boutiques de marchandises de ce genre de musique vont pouvoir rester en vie que ce soit en ligne ou en magasin.

crédit: AFP

Sources

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-09-05/les-boutiques-pour-hommes-ernest-en-difficulte-financiere.php

https://www.lapresse.ca/arts/musique/2019-04-16/montreal-ville-metal

Auteurs