Qu’est-ce que l’optimisme à l’heure de toutes les angoisses ? 

« L’optimisme est une émotion positive à toujours vouloir contempler l’avenir avec une émotion positive. Cette bonne vibration a un impact certain sur notre système immunitaire. Cela fait en sorte qu’on veut se lancer dans l’action. La visualisation est très importante. Elle nous donne l’énergie de se lancer pour mettre les efforts pour que tout fonctionne à merveille», explique Alain Samson, confériencier et formateur sur la motivation en entreprise depuis plus de 20 ans. (Entrevue téléphonique, 2 octobre 2019).

Selon une recherche sur le centre de psychologie positive, être optimiste vous permet d’être plus efficace au travail, d’entretenir de meilleures relations humaines, en plus d’avoir un meilleur système immunitaire. De plus, cette recherche publiée par CNN affirme qu’en étant optimiste, nous sommes moins enclins à avoir des problèmes de sommeil et de stress. Être optimiste permet de vivre plus longtemps en étant en bonne santé. De plus, les personnes ayant de bonnes relations familiales et amicales sont plus heureux et vivent plus longtemps que celles qui sont isolées. 

71475875_2683270361704362_1963996258498510848_n.jpg Raphaël Delaprée

Comment fonctionne l’optimisme ? 

Les travaux en neuropsychologie ont démontré que tous les évènements que chaque être humain vit, s’inscrit dans le cortex préfrontal, là où les expériences sont stockées. Dans l’hémisphère gauche du cerveau s’inscrit les émotions agréables. Quant à l’hémisphère droit, il serait le siège des affects négatifs tels que la tristesse, les ruminations, la peur et la perte d’estime de soi, etc.

Selon Martin Seligman, professeur àl’Université de Pennsylvanie, la psychologie positive fait appel aux ressources morales et au dynamisme des individus afin de faire valoir les forces de chaque individu. L’objectif de cette psychologie est de limiter l’anxiété, la souffrance, le pessimisme et la dévalorisation. Le principe de cette psychologie règne sur le fait qu’il ne faut pas se gâcher la vie à ressasser les problèmes, mais plutôt en regardant le bon côté des choses. L’objectif est de développer la capacité de donner du sens à nos actions et à nos objectifs dans la vie. Selon Alain Samson, « tout est dans la façon de voir la vie. Il est important de nourrir son optimisme chaque jour ». Il rappelle qu’il y a toujours un bon côté dans chaque situation. 

71104675_477255999541731_1379671820508069888_n.jpg Raphaël Delaprée

Quels sont les conseils pour devenir plus optimiste ?

Selon des chercheurs et des médecins qui ont travaillé sur les bienfaits de l’optimisme au quotidien, le développement du positivisme prend du temps. La manière de penser se construit à travers le temps. Il est important de rester ouvert d’esprit et d’être conscient de ce qui se passe autour de soi. Passeport santé suggère également de ne pas généraliser les évènements, d’éviter les prédictions de l’avenir et de banir le plus possible la personnalisation. De plus, il est important d’avoir une bonne estime de soi, d’essayer de nouvelles activités (sortir de sa zone de confort), être plus à l’écoute des autres et explorer son côté créatif (dessiner, écrire, peindre). De plus, selon Samson, pour être plus optimiste, il faut aussi se fixer des objectifs, s’amuser socialement et maintenir une bonne forme physique, tout en mangeant sainement. Si quelque chose ne se passe pas comme on l’aurait imaginé, il faut redoubler d’effort pour trouver les éléments positifs, en ayant à l’esprit qu’il y a toujours un coté bienveillant dans le futur. 

72046325_492782864636780_7619742118814154752_n.jpg Raphaël Delaprée

Comment cultiver le bonheur ?

Selon Annie Germain, coach sur le bonehur, auteure et conférencière, pour cultiver le bonheur dans son quotidien, il faut d’abord être authentique en tant qu’individu, en respectant nos valeurs et qui nous sommes réellement. Il est important de cultiver l’estime de soi en reconnaissant nos qualités et nos compétentes. En tant qu’être humain, nous avons tous des limites et il faut les respecter. Le fait d’être entouré de relations qui nous font grandir est important pour développer notre bonheur. Il faut donc essayer de lâcher prise en prenant du recul, tout en visant l’équilibre dans notre vie en écoutant nos besoins et notre corps. Beaucoup de gens ont du mal à vivre au moment présent alors qu’il est nécessaire de le faire le plus possible. Se responsabiliser nous permet également de se réapproprier notre vie, explique t-elle. Être reconnaissant au quotidien nous permet de prendre conscience de tous les autres beaux moments que nous aurons la chance de vivre. 

72346257_550166002397418_5798126860856459264_n.jpg Raphaël Delaprée

Comment le bonheur affecte notre santé physique ?

« De nombreuses études montent que nos niveaux de bonheur, par rapport au stress et à la dépression, peuvent influencer notre santé cardiovasculaire et nos défenses immunitaires pour aider à mieux lutter contre les maladies et guérir plus facilement des blessures », selon le professeur Ed Diener, co-auteur des travaux publiés par la revue Applied Psychology : Health and Well-Being. « Tous les organismes vivants tendent à l’homéostasie, c’est à dire l’équilibre de ses fonctions vitales. Pour l’humain, le mécanisme qui l’a adopté est celui du bonheur. Chaque individu va choisir son chemin pour y parvenir. Dans le cerveau plusieurs régions sont à l’œuvre dans le système lymbique (système responsable de nos réactions émotives pour parvenir au bonheur). De nombreux hormones ou neurotransmetteurs régissent nos réactions émotives face à notre environnement lorsqu’il y a un desiquilibre. Nous devons donc travailler continuellement à tenter de rétablir un équilibre dans l’activité du cerveau qui se traduit par un équilibre de l’ensemble du corps humain », Michel Rochon, psysiologiste communicateur scientifique et médical.

Des chercheurs britanniques ont fait la découverte que les sentiments sombres, l’anxiété et la dépression peuvent avoir un impact négatif sur la santé. L’analyse des recherches démontrent que les personnes les moins heureuses affichent en général un taux de cortisol sanguin de 32 pourcent supérieur à celui des personnes plus heureuses. De plus, des chercheurs ont observé que le pouls était moins élevé chez les hommes les plus heureux. Notre état émotif nous rend donc en meilleure santé physique. 

Papa et maman.jpg Raphaël Delaprée

Pourquoi être optimiste est si important ? 

Il a été prouvé que les bénéfices en sont nombreux. En effet, l’optimisme est une manière d’appréhender le présent et le futur d’une manière positive. Selon le site Aleteia, le cerveau de l’être humain a une prédisposition à penser de manière négative dû à l’instinct de survie dont nous faisons tous preuve. Lorsque l’on désire avoir une attitude positive, il s’agit de réussir à rendre l’esprit optimisme une réaction automatique à toute situation. Les pouvoirs de l’optimisme sont multiples : être davantage heureux, avoir plus de confiance en soi, améliorer notre lien social, augmenter notre chance de réussite. L’optimisme améliore notre état de santé en augmentant l’espérance de vie d’une personne optimiste. 

Selon un rapport de l’ONU sur le bonheur, la Finlande occupe pour la deuxième année consécutive la première place des pays les plus heureux. Quant au Soudan du Sud, il occupe la dernière place du classement à cause des guerres. Il est intéressant à noter que le Bhoutan a inventé le concept du BNB (Bonheur national brut), calqué sur le PIB (Produit intérieur brut), qui sert à calculer la situation économique du pays. Ce BNB repose sur quatre critères : « croissance et développement économique », « conservation et promotion de la culture », « sauvegarde de l’environnement et utilisation durable des ressources » et « bonne gouvernance responsable ».

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=bienfaits-optimisme-sante-psychologique
https://www.santemagazine.fr/actualites/comment-le-bonheur-affecte-notre-sante-physique-199779
http://www.histophilo.com/optimisme.php

Michel Rochon, psysiologiste communicateur scientifique et médical 

Alain Samson, conférencier sur la motivation et sur le leadership