Où en sommes-nous dans les recherches sur un vaccin contre la COVID-19?

À la mi-novembre, certaines compagnies pharmaceutiques ont annoncé avoir développé des vaccins pour combattre la pandémie de COVID-19 qui atteindraient une efficacité de 95%. La première, Pfizer, en collaboration avec la compagnie allemande BioNTech, demandera une autorisation de commercialisation de leur vaccin d’ici le mois de décembre à l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux. Le gouvernement canadien a d’ailleurs déjà fait des demandes pour 194 millions de doses de vaccin, provenant de différentes sources. Cependant, le premier ministre Trudeau estime que les premières livraisons auront lieu entre les mois de janvier et mars 2021. Avant que l’accès ne soit généralisé pour la population québécoise, on peut donc s’attendre à une attente de plusieurs mois.

Photo: Félix Desjardins

Les salles de spectacles pourraient-elles exiger une preuve de vaccination?

Le 11 novembre dernier, un article de Billboard a fait polémique, alors que son auteur a affirmé que le géant de vente de billets Ticketmaster exigerait une preuve de vaccination pour accéder à leurs événements. Dans un communiqué, la société américaine a expliqué qu’elle n’avait en réalité aucun pouvoir par rapport aux « politiques entourant l’accès des spectateurs et leur sécurité, ce qui inclut des protocoles de vaccination ou de tests ». Les propriétaires de salle de spectacle ne peuvent pour l’instant pas se prononcer sur le sujet « compte tenu de l’aspect hypothétique du dossier », a décrit le vice-président des affaires publiques et des communications du Groupe CH (Evenko, Spectra), Paul Wilson (Entretien par courriel, 24 novembre 2020). Il en va d’ailleurs de même du côté du ministère de la Santé et des services sociaux (MSSS). « Les impacts potentiels de l’utilisation d’un vaccin sur les événements culturels ne peuvent encore être anticipés, car il y a encore trop d’inconnus », a indiqué la relationniste média du MSSS Marie-Claude Lacasse (Entretien par courriel, 20 novembre 2020).

Photo: Wikimedia

La fermeture des théâtres et des salles de concert était-elle justifiée? 

Les préparatifs allaient de bon train pour la distribution de la pièce Adieu Monsieur Haffmann du Théâtre du Rideau Vert, le 28 septembre dernier. La pratique générale était prévue pour le soir même et la première allait se dérouler le lendemain. En après-midi, par contre, une bombe est tombée sur les acteurs et la production. Face à la deuxième vague de COvid-19 qui frappait le Québec, le gouvernement décide de re-confiner la population et, du même coup, fermer plusieurs milieux, dont celui du spectacle, qui compte 23 salles sur l’île de Montréal. Alice Côté-Dupuis (entretien téléphonique 25 septembre), responsable du marketing au théâtre du Rideau Vert, se remémore la situation: « Il y avait une fébrilité parce qu’on était prêt à monter sur scène, on était prêt à présenter cette histoire-là et puis tout a dû être arrêté », explique-t-elle. On peut se demander si cette fermeture des salles de spectacle de la part du gouvernement était justifiée. En effet, depuis le début de la pandémie, le milieu du spectacle n’a jamais été un important vecteur de transmission du virus. Selon les données publiées par l’Institut national de santé publique du Québec, celui-ci se trouve même loin derrière les centres commerciaux et les magasins à grande surface qui, eux, sont demeurés ouverts. Dans la semaine du 26 septembre, on a compté 7 éclosions dans le milieu du divertissement, contre 38 pour celui de la restauration et 137 pour les autres secteurs.   

Photo: Getty

Comment cette annonce a-t-elle été perçue dans le milieu du spectacle? 

Cette annonce a évidemment énormément fait réagir dans le monde du divertissement. Entre la colère et l’impuissance, les acteurs de ce milieu ne sont pas restés indifférents. « On avait l’impression que c’était sécuritaire, qu’on avait respecté toutes les mesures mais, évidemment, ce n’était pas suffisant », explique Côté-Dupuis, faisant état de la frustration d’elle et de ses collègues. « On a de la difficulté à comprendre, avance-t-elle. On était certains que c’était sécuritaire de venir voir notre spectacle. Quand on voit des gens dans les centres commerciaux, dans les avions, c’est sûr que c’est difficile à comprendre. »

Photo: Jean Gagnon

Comment s’en sortent les salles de spectacles en zone rouge? 

Cette fermeture représente de plus un casse-tête financier et personnel pour l’administration des différentes salles des zones rouges. Privées des revenus associés à la vente de billets, ces salles doivent souvent se tourner vers l’aide gouvernementale pour rester à flot. Le gouvernement a entre autres promis une subvention de 50 millions de dollars pour les différentes salles, ainsi qu’un versement de 75% des revenus de billetterie perdus en raison des mesures sanitaires. Au Rideau Vert, l’équipe a aussi pu compter sur la bonté des détenteurs de billets. « Les gens nous soutiennent beaucoup et ils ont très hâte de revenir au théâtre, se réjouit Côté-Dupuis. Beaucoup ont fait des dons, beaucoup aussi ont gardé l’argent dans leur dossier, à crédit. »

Salle Jean-Marc-Dion, à Sept-Îles (Photo: Bonjour Québec)

Comment se déroulent les spectacles dans les autres zones?

Dans les zones partiellement confinées, comme la Côte-Nord (Jaune ou pré-alerte) et la Gaspésie (Orange ou alerte), des concerts musicaux et autres spectacles peuvent encore avoir lieu. Dans les deux cas, un maximum de 250 spectateurs peuvent être réunis. De plus, on demande que les personnes soient « assises, relativement immobiles, ne parlent peu ou pas et soient sous la supervision de personnel », selon le site web du gouvernement québécois. Cela n’a pas empêché des artistes de tous genres à faire plusieurs représentations dans des plus petites villes, comme Baie-Comeau et Sept-Îles. 

Sources:

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/palier-3-alerte-zone-orange/

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/palier-2-prealerte-zone-jaune/

https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-11-18/le-vaccin-de-pfizer-efficace-a-95.php

https://www.journaldemontreal.com/2020/11/24/covid-19–le-premier-ministre-trudeau-fait-le-point

https://www.journaldemontreal.com/2020/10/31/les-employes-des-gyms-theatres-et-cinemas-peu-touches https://www.billboard.com/articles/business/touring/9481166/ticketmaster-vaccine-check-concerts-plan