Qui sont les gilets jaunes et pourquoi un gilet jaune ? 

Les gilets jaunes sont majoritairement des ouvriers ou des employés vivant plutôt dans des communes rurales avec un niveau de vie inférieur à la moyenne nationale. Pour la plupart, les gilets jaunes sont en situation d’emploi, en retraite ou à la préretraite. Le niveau de vie moyen des gilets jaunes est de 1 486 euros (2145 dollars canadiens), soit 300 euros (433 dollars canadiens) de moins que celui de l’ensemble de la population française. Depuis 2008, une loi française oblige des automobilistes à avoir un gilet jaune dans sa voiture.  

maxresdefault.jpg C à Vous

  • Comment le mouvement a-t-il commencé ?
    Ce mouvement national a débuté sur les réseaux sociaux. Au début, des Français qui ne sont affiliés à aucun parti politique lancent un « coup de gueule » viral sur Facebook. Ils protestent contre la hausse des taxes sur les carburants annoncés par le gouvernement en janvier 2019. Éric Drouet, un chauffeur routier, lance un premier appel à la mobilisation début octobre en proposant aux Français de laisser un gilet jaune sur leur tableau de bord, avant la première journée de mobilisation nationale le 17 novembre. Le mouvement a très vite pris de l’ampleur sur internet. Piscillia Ludosky, une entrepreneuse, lance une pétition en ligne qui dépasse les 200 000 signatures en quelques jours. Une autre grande figure du mouvement : Jacline Mouraud, une hypno thérapeute bretonne, interpelle le président en diffusant une vidéo sur Facebook le 18 octobre. La vidéo a été regardée plus de six millions de fois. Des groupes Facebook appellent les Français à barrer les ronds-points, les routes et centres commerciaux.

GJ.jpg L’Union

Quelles étaient les revendications des gilets jaunes ?

Le 30 novembre, les gilets jaunes ont publié, dans un communiqué une liste d’une quarantaine de revendications. Les six principaux axes sont : la fiscalité, les institutions, les retraites, le travail, l’Europe et la mondialisation, ainsi que des questions entourant le territoire et à la vie quotidienne. Les gilets jaunes veulent la fin de la hausse des taxes sur le carburant, la non-imposition à la source et la mise en place d’une taxe sur le fioul maritime et kérosène. Ils demandent aussi la fin des indemnités présidentielles à vie ainsi qu’un retour au septennat. Concernant le travail, les gilets jaunes réclament une retraite à 60 ans et l’instauration d’un minimum retraite à 1 200 euros (1730 dollars canadiens). Sur les questions entourant la mondialisation, les gilets jaunes souhaitent la fin du travail détaché sur le territoire français et l’interdiction des délocalisations. Les gilets jaunes réclament les classes de 25 élèves maximums de la maternelle à la terminale (Cégep). Ils demandent des « moyens conséquents » accordés à la justice, à la police, la gendarmerie. Ils préconisent également la baisse des loyers et une laisse du prix du gaz et de l’électricité et la création de stationnements gratuits dans les centres-villes.

3HYVUZOZSD7SGFCGA4YGDOQF5E.jpg Le Parisien

Quels sont les couts des dégâts ? 

Le coût cumulé des dégâts depuis le depuis du mouvement des gilets jaunes s’élève à environ 200 millions d’euros (288 millions de dollars canadien), selon le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire. Le député du parti politique les Républicains, Roland Lescure, préconise des aides aux commerçants en « redonnant envie aux familles de revenir aussi ». Selon un rapport émis par « Impact Gilets Jaunes », ce sont majoritairement les petites et moyennes entreprises qui ont été les plus touchées par les gilets jaunes, notamment les commerces de détail. Toujours selon ce rapport, les TPE (très petites entreprises) et PME (petites et moyennes entreprises) affichent une baisse de chiffre d’affaires entre 20 et 30 pourcent pour les commerces de centre-ville.  

Sur-les-Gilets-jaunes-le-gouvernement-a-beaucoup-varie.jpg Journal du Dimanche

Quelles ont été les réponses du gouvernement ?

Quelque 10 milliards d’euros de mesures sociales et fiscales ont été annoncées fin 2018 pour mettre fin à la crise des gilets jaunes. Le gouvernement a décidé d’annuler la hausse de la fiscalité énergétique prévue en 2019. De plus, la revalorisation de 90 euros (130 dollars canadiens) la prime d’activité et l’annulation de la hausse de la CSG (contribution sociale généralisée) pour les retraités gagnant moins de 2 000 euros (2885 dollars canadiens) par mois en plus de la défiscalisation des heures supplémentaires. Ces mesures vont augmenter le pouvoir d’achat des ménages de 0,8 pourcent en 2019 en moyenne, selon une étude de l’Institut de politiques publiques (IPP). 

Apres-le-discours-de-Macron-le-soutien-aux-Gilets-jaune-se-renforce.jpg Journal du Dimanche

  • Comment Macron a perçu la crise des gilets jaunes ?  
    Dans le magazine américain Time, Emmanuel Macron revient sur la crise sociale inédite des gilets jaunes : « D’une certaine façon, les gilets jaunes ont été très bons pour moi (…) , parce que cela m’a rappelé comment je devais etre ». Pour le président de la République, son défi est « d’écouter les gens bien mieux que je ne l’ai fait au début » du quinquennat, explique-t-il. Selon Macron, « maintenant, je pense que je dois prendre plus de temps à expliquer où nous sommes et ce que nous voulons faire exactement ». Après le G7 qui s’est tenu à Biarritz en août, l’image du couple Macron-Philippe se redresse malgré certaines inquiétudes vis-à-vis la réforme des retraites qui a lieu durant cette rentrée 2019. Un an après le début de la crise des gilets jaunes, le chef de l’État gagne six points à 28 % d’opinions favorables, son score le plus élevé depuis juillet 2018, selon le baromètre YouGov de HuffPost. Emmanuel Macron marque donc des points auprès des personnes intérrogées, quelle que soit leur sensibilité politique. 
https://www.franceculture.fr/societe/gilets-jaunes-retour-sur-un-mouvement-en-quatre-actes
https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/13/pourquoi-les-gilets-jaunes-de-la-france-en-colere-reclament-un-referendum_a_23617220/
https://fr.statista.com/statistiques/952143/nombre-manifestants-gilets-jaunes-france/
http://www.lefigaro.fr/politique/macron-d-une-certaine-maniere-les-gilets-jaunes-ont-ete-tres-bons-pour-moi-20190919
https://www.capital.fr/economie-politique/les-mesures-gilets-jaunes-vont-accroitre-le-pouvoir-dachat-de-0-8-selon-une-etude-1324666
https://www.la-croix.com/France/Politique/Quelles-sont-revendications-gilets-jaunes-2018-11-30-1200986627
https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/gilets-jaunes-le-cout-des-degats-assures-revu-a-200-millions-d-euros-90565dfcd6441ed5469f14576682fd85
https://www.capital.fr/economie-politique/heures-sup-de-la-police-casse-le-cout-des-gilets-jaunes-detaille-dans-un-rapport-1344109