Par où débuter ?

Le monde de l’entreprenariat est vaste et plusieurs petites et moyennes entreprises (PME) tentent de se faire une place parmi des géants. Alors que des commerces de Terrebonne font banqueroute, comme le studio de santé Gym Cité ou le Centre de maternité l’Embryon, d’autres vivent leur âge d’or. C’est le cas principalement du Ritmo Club fondé par Karen Cornejo et Nathalie Asselin. Ensemble, elles ont créé un studio de danse dédié à la Zumba en 2013. « Ça va faire six ans en mars prochain », explique l’entraîneuse Cornejo (Échange courriel, 24 novembre 2018).

La Zumba a pris naissance au début des années 2000, alors qu’un professeur de danse latine a oublié son CD de musique habituel. Il avait alors branché la radio sur une station de musique spécialisée dans la rumba et avait improvisé des mouvements avec son groupe. Les gens se sont vite épris de cette pratique amusante qui est devenue la Zumba.

Le nombre de dossiers d’insolvabilité a diminué au Québec et dans l’ensemble du Canada entre le 30 septembre 2017 et à pareille date en 2018, d’après Statistiques Canada, mais on compte tout de même près de 18 000 faillites au Québec entre ces mêmes dates. C’est presque 6 000 de plus que nos voisins ontariens. Alors comment peut-on faire rentabiliser son entreprise afin d’avoir des actifs supérieurs aux passifs?

KarenCornejo.jpg François Bertrand-Potvin

Comment être rentable ?

Dans le cas du Ritmo Club, Karen Cornejo se fonde sur les cours d’essai gratuit, le bouche à oreille et son style unique et dynamique afin d’attirer la clientèle à son studio. Dans les débuts, elle utilisait aussi la publicité sur les bords de route, mais avec le temps, elle s’est fait connaître et n’en avait plus besoin. L’entraîneuse utilise aussi beaucoup les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. « On ne se fait pas des tonnes de profit, mais ça marche bien ».

La Zumba est un programme d’entraînement sous forme de danses visant la remise en forme par le cardio, la musculation, l’équilibre et la flexibilité avec une inspiration latine. D’après Zumba Fitness LLC, plus de 15 millions de personnes pratiqueraient la Zumba à travers le monde. C’est une activité qui rassemble et qui permet de socialiser tout en faisant de l’exercice. Mais Karen Cornejo n’a pas l’impression de s’entraîner lorsqu’elle danse. « Je m’amuse, je rencontre des gens et je partage ma passion avec chaque groupe », avait-elle confié au Fil de presse Lanaudière.

En dehors des cours de Zumba offerts à son studio, Karen Cornejo donne aussi des cours pour la Ville de Terrebonne, dans deux autres gyms et fait de la surveillance les midis dans une école secondaire.

RitmoClub.jpg François Bertrand-Potvin

Pourquoi fonder sa propre entreprise ?

Plusieurs facteurs peuvent motiver une personne à créer son entreprise, mais il faut avoir la bosse de l’entreprenariat. Le site gouvernemental Entreprises Québec énumère quelques aptitudes essentielles à un entrepreneur comme le tempérament de dirigeant, le goût du risque, la volonté de créer et avoir une grande capacité de travail notamment.

Karen Cornejo désirait avant tout « être [son] propre patron ». L’idée a germée alors qu’elle avait 32 ans et travaillait dans un gym et où la clientèle semblait apprécier son dynamisme et son style. « Les cours que je donnais marchaient super bien et je me suis dit : pourquoi je ne partirais pas un studio à mon compte? ». Cela a fonctionné puisque le Ritmo Club est encore en bonne santé cinq ans après et fait un chiffre d’affaires annuel approchant les 60 000 $. L’entraîneuse dans la trentaine sous-loue aussi son local pour des cours de karaté afin de leur faire profiter des installations et de rentabiliser ses investissements.

Zumba vue des pieds.jpg François Bertrand-Potvin

Comment donner naissance à son bébé ?

Mettre sur pied une entreprise est souvent très couteux. Il y a diverses sources de financement possibles, comme « une mise de fonds personnelle, un soutien financier accordé par des proches ou une aide financière accordée par le gouvernement, par un organisme de développement économique et de soutien […] ou une organisation privée », lit-on sur le site internet d’Entreprises Québec.

La propriétaire du Ritmo Club Karen Cornejo a, pour sa part, utilisé en grande partie une mise de fonds personnelle de 12 000 $ tirée de la vente de sa maison. Sa partenaire et complice, Nathalie Asselin, l’a aussi soutenue en contribuant à sa juste part. Trouver un loyer à faible coût et localisé aux côtés du Forum de La Plaine l’a beaucoup aidée. Le studio profite de la visibilité du Forum pour se faire voir par les passants qui viennent à l’aréna et jouit d’un local adapté sur mesure.

Zumba vue de FBP.jpg François Bertrand-Potvin

Comment éviter la faillite ?

« On ne meurt pas à recourir à la faillite, on n’y laisse pas plus une jambe ou un bras », écrit Daniel Germain dans Les Affaires, le 30 janvier 2018.

La faillite survient inévitablement lorsque l’entreprise doit payer plus qu’elle ne gagne. Alors, pour l’éviter, un commerce peut se trouver un local moins dispendieux, augmenter ses tarifs auprès de sa clientèle, tenter de renouveler ses clients en faisant de la publicité, etc. Mais lorsque les passifs surpassent les actifs et que l’entreprise n’adopte pas rapidement un plan de gestion adéquat, elle chute, elle crashe à cause du krach.

Zumba vue de dos.jpg François Bertrand-Potvin

Quel est l’état du marché des PME au Québec ?

Avec la nouvelle administration caquiste de François Legault, le gouvernement du Québec est entre les mains de gestionnaires et de gens d’affaires plus que jamais. La vice-présidente principale de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, Martine Hébert, avait d’ailleurs révélé à La Presse qu’elle avait bon espoir que les nouveaux ministres du gouvernement Legault seraient à l’écoute des PME.

Au Québec, en 2016, il y avait un peu moins de 240 000 petites et moyennes entreprises contribuant à 50 % du PIB, d’après les données de Statistiques Canada.

Sources :

Karen Cornejo, propriétaire et entraîneuse

Entreprises Québec

Fil de presse Lanaudière

La Presse

Les Affaires

Office de la protection du consommateur du Québec

Registraire des entreprises du Québec

Statistiques Canada